URBANISATION, SYSTÈME DE VILLES ET INDUSTRIALISATION

« Les villes d’un pays peuvent être considérées comme un portefeuille d’actifs qui se distinguent les uns des autres par notamment leur taille, leur emplacement et la densité de leur population ». (Banque mondiale, 2009).

« Les petites villes à faible niveau d’urbanisation facilitent les économies d’échelle internes, comme l’accueil d’une grande entreprise qui transforme des produits agricoles locaux. Les villes secondaires parvenues au stade intermédiaire d’urbanisation facilitent les économies de localisation en favorisant des liaisons entre des entreprises intervenant dans le même secteur. Les grandes villes se situant à un stade avancé d’urbanisation facilitent les économies d’urbanisation grâce à une base économique diversifiée qui favorise l’innovation ». Banque mondiale

SYSTÈME DE VILLES

Selon Denise Pumain Professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le réseau de villes d’un pays ou l’ensemble organisé des villes d’un même territoire forme « un système de villes » ; un système de villes, est un ensemble de villes dont les évolutions sont rendues cohérentes, interdépendantes par les multiples interactions qu’elles ont entre elles : des échanges, des réseaux et des relations de concurrence et de complémentarité. En somme, « un système de villes »  désigne l’ensemble organisé des villes d’un même territoire. Le système de villes est souvent considéré dans le cadre d’un territoire national, car c’est à ce niveau que se définissent des règles qui assurent l’homogénéité des conditions du fonctionnement social et économique.

L’étude du « système de villes » d’un même territoire n’a pas seulement pour objectif de fournir des typologies ou des classements de ces villes. Elle s’attache principalement à l’observation et à la formalisation des principes qui expliquent l’émergence et l’évolution de ces structures.

Lire la suite

URBANISATION ET INDUSTRIALISATION

Source : Flickr. Zone Industrielle

LES VILLES SONT LES MOTEURS DU DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE DES NATIONS

Les villes sont les moteurs du développement économique des pays. Publié le 12 décembre 2017 un article du journal Jeune Afrique a rapporté les conclusions de la Banque mondiale sur les prévisions de développement de la ville de Lagos en 2016. Son PIB était estimé à 136 milliards de dollars, supérieur à celui de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Cameroun réunis. Une ville peut donc être plus productive qu’un ou plusieurs pays à la fois. Cependant, la ville de Lagos avec un large déficit en infrastructures urbaines, n’exploite qu’une infime partie de son potentiel économique comme pour presque toutes les villes en Afrique. Par exemple elle n’arrive pas à fournir une énergie sûre et économique à ses habitants et aux industries banalisation ainsi l’utilisation de groupes électrogènes, ce qui entre autre, rend onéreux le coût de la vie et très peu compétitif les prix des produits des entreprises locales, etc… Lire la suite